Equal Pay Day 2015 1 mars 2016

Equal Pay Day®  Journée de l’égalité salariale

BPW Chartres vous invite à assister à une conférence débat en présence

de représentantes de l’Equipe de Basket Féminine de Chartres

Amandine Chéron (Capitaine) et Swanne Gauthier

et de

Madame Christèle GAUTIER

Ex-Championne de Danse sur Glace - Directrice Technique Nationale adjointe

sur le thème de

La performance des femmes dans le monde sportif

Le jeudi 26 mars 2015 à 17 :30

Chez Cyril AVERT – Le Rive’s

 à l’Odyssée Complexe aquatique et patinoire

 

Au basket, il n’y a pas de sponsor. En tant que professionnelles, elles ont une fiche de salaire et cotisent à la sécurité sociale.

Les clubs de garçons sont différents de ceux des filles. Ils sont plus professionnalisés, car plus médiatisés. Ils sont en niveau 1 alors qu’elles sont en niveau 2 et ont plus de moyens.

Les filles jouent toujours après les garçons même si elles sont classées au-dessus d’eux. Les garçons ont droit à des jokers en cas de blessure.

Actuellement, il y a une vraie volonté du ministère de lutter contre toute discrimination. Des changements apparaissent.

 

Présentation de Christelle Gauthier, 44 ans, dirigeante professionnelle,  expérience dans le champ sportif.

L’entrainement à 4/6 ans est beaucoup trop tôt. Il n’y a pas de prise en compte des risques du sport à haut niveau depuis le plus jeune âge sur la santé des jeunes filles : absence de cycle menstruel. Le rythme est beaucoup trop intensif.

Elle a été entraineur de glace. Dans le staff technique national les femmes sont moins nombreuses par rapport aux hommes.

Etant moins nombreuses, les femmes s’investissent  beaucoup et s’autocensurent.

JO 2006 : Le staff des décideurs était composé de 20 personnes dont 2 femmes. Cela implique de faire des choix dans un milieu machiste, mais la femme peut trouver sa place.

Malheureusement, les femmes ne s’entraident pas, ne se conseillent pas, contrairement aux hommes

Les fonctions de direction et d’arbitrage sont plus accessibles aux hommes, particulièrement aux fonctions de juges arbitres internationaux. Pour les femmes, c’est beaucoup plus difficile.

Ces 10 dernières années, il y a eu beaucoup d’évolution et l’Etat a la volonté de faire avancer l’égalité hommes/femmes dans le milieu sportif.

Conclusion

Appel à l'entre aide entre femmes pour atteindre une réelle égalité.

 

 

Monique et Laurence

Accueil des invités au Rive's

Amandine et Swanne

de l'A B Chartres

Christelle Gauthier