Equal Pay Day 2013 25 mars 2013

YES WE CAN A l'occasion de la journée internationale de l’égalité salariale homme-femme, le Club BPW de Chartres et sa Présidente Christine Breton, ont sensibilisé durant la pause déjeuner au restaurant-cafétéria le Papooze, plus de 200 salariés et chefs d’entreprises sur la question de l'écart de salaire entre les hommes et les femmes.

L'Equal Pay Day® a été créé aux USA en  1991 par BPW, cet évènement est relayé depuis cinq ans par la Fédération Française BPW et ses clubs.

 Au cours de cette opération, le club BPW Chartres a rappelé que l'égalité salariale n'est pas une revendication féministe, mais qu'il s'agit d'un droit inscrit dans notre législation.

En effet, la loi du 2 novembre 2010, entrée en vigueur le 1er janvier 2012, oblige les structures de plus de 50 salariés à se doter d'un plan ou d'un accord d'entreprise visant à empêcher la différenciation entre hommes et femmes en matière de rémunération et de carrière.

Elle prévoit des sanctions civiles et pénales envers les contrevenants.

Dans ce cadre, des sanctions viennent d'être infligées à deux entreprises.

L'Equal Pay day a été l'occasion de rappeler le nombre de jours supplémentaires de travail que les femmes doivent accomplir pour gagner autant que les hommes. En 2012, cet écart était de 79 jours en France.

Cet écart s'explique notamment par la part écrasante de femmes dans le travail à temps partiel, les interruptions de carrière et une part inexpliquée dans laquelle se trouvent notamment les discriminations à poste égal.

 Lors de nos échanges, les hommes ont été particulièrement sensibles à l'argument de l'impact de l'inégalité de salaires sur les retraites des femmes car une différence de revenus se traduit finalement par une différence de retraite.

Le Club BPW Chartres se félicite de la réussite de cet évènement en partenariat avec le Papooze du Jardins d'entreprises ayant contribué à la réussite de l'opération.